A Separateur B Separateur C Separateur D Separateur E Separateur F Separateur G Separateur H Separateur I Separateur J Separateur K Separateur L Separateur M Separateur N Separateur O Separateur P Separateur Q Separateur R Separateur S Separateur T Separateur U Separateur V Separateur W Separateur X Separateur Y Separateur Z

Lexico

Limbes : l'Eglise avait émit la possibilité que les enfants morts sans avoir reçu le baptême n'aient pas accès à la vision de Dieu au Paradis puisqu'ils n'avaient pas été rachetés du péché originel par le baptême, mais n'étant pas pécheurs ils ne pouvaient pas non plus être dans le Purgatoire pour un temps de purification, et encore moins en enfer. L'idée d'un lieu spécifique avait alors émergé. Cette hypothèse a été écartée en 2007, la Commission théologique internationale a en effet affirmé que " l'idée des limbes, comme lieu auquel sont destinées les âmes des enfants morts sans baptême, peut être abandonnée sans problème de foi. ", et encore " il y a lieu de croire que Dieu pourvoit au salut de ces enfants, précisément parce qu'il n'a pas été possible de les baptiser ".

Linceul de Turin : ou " Saint Suaire ", c'est une pièce de tissu sur laquelle on peut voir l'image d'un homme ayant subit des tortures correspondant à une crucifixion. Un grand nombre de fidèle pense que c'est le linceul qui a recouvert Jésus quand il fut mis au tombeau : son image fut, d'une certaine manière, imprimée en négatif sur les fibres, à un moment qui correspondrait, à l'époque de la résurrection de Jésus. L'Eglise ne s'est jamais prononcée officiellement, considérant que l'authenticité ou non du suaire n'ajoutait rien à la foi chrétienne.

Litanies : Suite de courtes invocations adressées à Dieu, à la Vierge et aux Saints. Chaque invocation est ponctuée de la demande : "priez pour nous". Les litanies des saints sont chantées ou récitées en certaines circonstances (veillée pascale, célébration du baptême, à la messe de la Toussaint, ainsi que lors des ordinations des évêques, des prêtres et des diacres).

Liturgie : Culte public rendu à Dieu par le Christ mystérieusement présent au sein de l'assemblée des baptisés. Le Concile Vatican II a rappelé ce vrai sens du mot liturgie souvent employé aujourd'hui dans le sens très dévalué de "cérémonial".

Loi naturelle : " La loi naturelle exprime le sens moral originel qui permet à l'homme de discerner par la raison ce que sont le bien et le mal, la vérité et le mensonge " CEC 1954 " La loi naturelle n'est rien d'autre que la lumière de l'intelligence mise en nous par Dieu ; par elle, nous connaissons ce qu'il faut faire et ce qu'il faut éviter. Cette lumière ou cette loi, Dieu l'a donnée à sa création " St Thomas d'Aquin.

Louange : par la prière de louange, nous rendons gloire à Dieu. On confond souvent louange et action de grâces ; l'action de grâces c'est remercier Dieu pour ce qu'Il fait, la louange c'est rendre gloire à Dieu pour ce qu'il est.